Une autre vision de l'immobilier
marketing digital immobilier
Recrutement

5 questions pour tout comprendre au marketing digital immobilier

Pour faire prospérer son business immobilier, il faut rentrer des mandats et réaliser des ventes. C’est aussi simple que ça. Mais la croissance ne tombe pas du ciel. Vous n’allez pas rentrer 50 mandats au lendemain de votre inscription au RSAC. Les vendeurs et les acheteurs ne vous attendent pas comme le Messie. Pour faire affaire avec eux, il faudra d’abord les trouver et gagner leur confiance.

Alors, comment dénicher des clients quand on est agent commercial immobilier indépendant ou mandataire ? C’est tout l’objet de la communication immobilière, un faisceau de stratégies ayant pour but de vous amener des prospects. Et cette communication, aujourd’hui, passe en grande partie par les supports web. Ce qui suppose de déployer une stratégie adaptée, via des actions de marketing digital immobilier. Une notion complexe que nous allons détailler en 5 questions.

1. Qu’est-ce que le marketing digital immobilier ?

Le marketing digital immobilier est tout bonnement le marketing adapté aux supports du web et aux habitudes des consommateurs sur Internet. Parce que 90 % des projets immobiliers démarrent sur la Toile, tout professionnel de l’immobilier a intérêt à être présent en ligne pour capter l’attention de ses futurs clients. Normal, puisque c’est là qu’ils se trouvent.

Le marketing digital immobilier permet de répondre à ce grand défi du secteur qu’est la transformation numérique, avec les changements dans les comportements des clients qui en découlent. Ainsi, pour prospecter sur Angers, Laval et Le Mans, vous devez aussi bien aller sur le terrain que faire en sorte de trouver vos prospects en ligne.

2. En quoi consiste une stratégie e-marketing immobilier ?

On peut aussi résumer le marketing digital immobilier à ces quatre objectifs (successifs) :

  • Attirer l’attention des prospects sur le web (gagner en notoriété) ;
  • Orienter ces prospects vers vos supports de communication digitaux ;
  • Convaincre ces prospects de faire appel à vos services et de vous confier un mandat de vente.
  • Fidéliser ces clients pour qu’ils deviennent vos ambassadeurs et soutiennent vos actions de communication ultérieures.

À partir de là, on définit une stratégie digitale de l’immobilier comme étant l’ensemble des techniques, méthodes et leviers utilisés pour atteindre ces objectifs le plus efficacement possible. C’est-à-dire toutes les actions mises en place pour attirer du trafic en ligne, dans le but de rentrer des mandats.

Dans le jargon, on parle également de « conversion ». On « convertit » des contacts en prospects grâce au marketing digital immobilier.

3. Quelles sont les stratégies qui marchent vraiment sur le web ?

Dans l’univers du marketing digital, le consommateur est plus informé, plus exigeant et plus volatile que jamais. Il aime à se renseigner et à comparer. Au bout du compte, il choisit l’option qui répond le mieux à ses besoins. Et s’il a la possibilité de faire les choses par ses propres moyens, il n’hésitera pas.

Conséquence : pour vous attirer des clients digitaux en tant qu’agent commercial immobilier indépendant ou en tant que mandataire, vous devez déployer des stratégies capables de montrer aux prospects que VOUS êtes le professionnel qui convient à leur projet. Différentes stratégies de marketing digital immobilier existent :

  • L’email marketing (l’envoi d’emails – offres de services, informations locales, newsletters),
  • Le content marketing (la création de contenus à publier sur un blog),
  • La publicité payante,
  • Le social media marketing (l’animation de comptes sur les réseaux sociaux),
  • L’Inbound marketing,
  • Etc.

Certaines stratégies sont plus efficaces que d’autres dans le cadre du marketing digital immobilier. Par exemple, l’Inbound est celle qui donne le plus de fruits sur le long terme, et le retour sur investissement (ROI) le plus intéressant.

marketing digital immobilier

4. Quels sont les canaux d’acquisition digitaux ?

Pour mettre en place votre stratégie de marketing digital immobilier et commencer à attirer des prospects vendeurs, vous aurez besoin de moyens de communication. On parle de « canaux d’acquisition » ou de « points de contact ». On valorise particulièrement :

  • Le référencement naturel (SEO) pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche comme Google.
  • Le référencement payant (SEA) qui permet d’atteindre le même but, mais à l’aide de campagnes publicitaires payantes.
  • Le référencement social (SMO) consistant à passer par les réseaux sociaux pour gagner en notoriété et attirer du trafic.
  • Le référencement local visant à booster votre visibilité dans votre zone de chalandise, là où se trouvent vos futurs clients.
  • L’emailing qui permet de toucher vos prospects via des envois d’emails.
  • L’Inbound événementiel dont l’objectif est de déployer une stratégie Inbound dans le cadre de vos événements immobiliers.

Ce sont là les 6 principaux canaux d’acquisition dont vous aurez besoin pour rentrer des mandats.

5. Comment savoir si une stratégie digitale est efficace ?

C’est l’une des particularités du e-marketing immobilier par rapport à sa version traditionnelle (publicité papier ou audiovisuelle, street marketing, etc.) : vos actions sont aisément mesurables. Vous pouvez identifier les différentes étapes de la conversion et détecter les points bloquants. Vous pouvez voir ce qui fonctionne ou non. Et décider d’en faire plus (quand ça marche) ou d’arrêter les frais (quand ça ne donne rien).

Cela, grâce à des indicateurs de performance. Des sortes de balises qui, placées au bon endroit, permettent de mesurer les résultats de vos campagnes : combien d’internautes ont visité votre site web ? Combien de contacts se sont convertis en prospects ? Combien de mandats sont issus directement de votre stratégie de référencement naturel ? (Entre autres nombreux exemples d’indicateurs.)

Mesurer ses performances, c’est la condition sine qua non pour déployer un marketing digital immobilier vraiment efficace. Et cela, même si vous êtes agent commercial indépendant ou mandataire !

Article écrit par:

Nicolas DELAMORTE

Manager

Laisser un commentaire