Une autre vision de l'immobilier
formation continue en immobilier
Recrutement

6 questions au sujet de la formation continue pour les agents commerciaux indépendants immobiliers et les mandataires

Pour devenir agent commercial immobilier indépendant, vous devez vous soumettre à un certain nombre d’obligations, notamment administratives. Pour autant, vous ne serez pas tranquille une fois vos démarches préalables effectuées ! Une fois sur le terrain, en train de prospecter auprès de vos futurs clients vendeurs, vous devrez également remplir d’autres obligations, et notamment suivre une formation continue. Voici 6 questions pour tout comprendre à cette obligation de formation continue en immobilier.

1. La formation continue en immobilier est-elle une obligation pour les agents commerciaux indépendants ?

L’obligation de formation continue en immobilier a été instaurée par la loi ALUR de 2014, dans le but d’inciter les professionnels à mettre à jour leurs connaissances de façon régulière.

TOUS les professionnels relevant du cadre de la loi Hoguet (voir notre article « réglementation immobilière ») sont concernés. À savoir : les titulaires de la carte professionnelle, les représentants légaux ou statutaires, les salariés qui dirigent un établissement… et l’ensemble des personnes qui sont en contact avec la clientèle, dont les agents commerciaux indépendants et les mandataires.

Cette mesure permet de compenser l’absence d’obligations concernant une formation initiale, puisqu’il est possible d’accéder au métier sans aucun diplôme, dès lors qu’on justifie de l’expérience professionnelle adéquate.

La réponse est donc « oui » : en tant qu’agent commercial indépendant immobilier ou mandataire, vous êtes contraint de suivre une formation continue en immobilier. Le respect de cette obligation sera contrôlé au moment du renouvellement de votre attestation professionnelle, remise par votre mandant.

2. Combien d’heures de formation devez-vous suivre ?

La loi ALUR stipule qu’il faut justifier de 14 heures de formation continue par an, sur trois années consécutives, pour un total de 42 heures.

Toutefois, rien n’interdit de faire le décompte autrement. Si vous suivez une formation continue en immobilier de 20 heures la première année, vous pourrez ne faire que 22 heures sur les deux années qui suivent, par exemple. Cela vous permet de gérer votre temps au mieux. Mais attention : même s’il est possible de cumuler 6 jours de formation au dernier moment, ce n’est pas conseillé pour autant. Le but de la manœuvre est d’inciter les professionnels à mettre à jour leurs connaissances pour un meilleur exercice de leur métier au quotidien. Une formation annuelle, même brève, est donc plus pertinente.

3. Sur quoi doivent porter vos heures de formation ?

L’obligation de formation continue en immobilier porte sur différents domaines :

  • Juridique
  • Économique
  • Commercial
  • Technique (en lien avec la construction)
  • Urbanisme
  • Habitation
  • Transition énergétique

À vous de choisir dans quelle direction aller, ou opter pour une formation transversale. Sachant que toute formation continue en immobilier doit inclure 2 heures de déontologie, à étaler sur les trois années.

formation continue en immobilier

4. Qui paye la formation continue d’un agent commercial ?

C’est vous ! Chaque agent commercial indépendant ou mandataire doit prendre en charge sa propre formation continue en immobilier. Cela dit, vous êtes libre de comparer les offres des organismes et de choisir les formations les plus avantageuses économiquement parlant.

5. En quoi cette obligation de formation continue en immobilier est-elle une bonne chose ?

Le but de la loi ALUR, à travers l’obligation de formation continue, est de professionnaliser les métiers de l’immobilier via une mise à jour régulière des connaissances.

Dans l’absolu, c’est une excellente chose. Tout simplement parce que le secteur de l’immobilier est riche, complexe et en évolution perpétuelle. Et parce que vous devez être au fait des changements qui le concernent. Il est indispensable, par exemple, de savoir que les règles d’affichage concernant les honoraires ont été modifiées par la loi du 1er avril 2017. Mais il est tout aussi crucial de suivre les évolutions des techniques de construction ou des normes énergétiques, pour mieux répondre aux questions de vos clients ! La formation continue en immobilier vous permet d’être plus au courant, donc de mieux renseigner vendeurs et acheteurs.

6. Comment trouver des formations immobilières pour remplir vos obligations ?

Pour trouver une bonne formation continue en immobilier, renseignez-vous auprès de la Fnaim (voir notre article sur les organismes à connaître), de votre agent immobilier de tutelle, ou de votre manager (dans le cadre d’un réseau de mandataires). Au sein du réseau LMI, nous proposons à nos agents commerciaux des formations adaptées !

Article écrit par:

Manager

Laisser un commentaire