Une autre vision de l'immobilier
location saisonnière à Angers
Louer un bien

Louer en saisonnier : le guide

Comme vous le savez sans doute, il existe différents type de location. Vous pouvez proposer un logement pour une longue durée, avec ou sans meubles. Il est également possible de mettre votre bien immobilier à la disposition des locataires de passage dans une optique touristique. C’est ce qu’on appelle la location saisonnière. Celle-ci se distingue de plusieurs façons. Voici toutes les questions à vous poser pour tout savoir de la location saisonnière à Angers.

1. Qu’est-ce qu’une location saisonnière à Angers ?

La location saisonnière se caractérise par le fait de louer un logement pour une durée courte, généralement d’une nuit à plusieurs semaines. Il s’agit ici d’une occupation touristique durant la haute saison : en été pour la plage et en hiver pour la montagne. Votre location saisonnière doit donc disposer de meubles. N’hésitez pas à vous référer à notre article de conseils sur les différents types de location.

2. Comment louer en saisonnier ?

Les démarches d’une mise en location touristique sont différentes d’une location classique. Vous devez réaliser plusieurs étapes en fonction de votre situation :

  • La location d’une résidence principale : vous devez en être le propriétaire (ou obtenir le consentement écrit de votre bailleur si vous êtes locataire) et louer le bien moins de 4 mois par an.
  • Une location saisonnière toute l’année : vous devez vous déclarer auprès de la mairie de la commune. C’est également le cas pour les impôts et éventuellement pour la copropriété.

Notez qu’une location saisonnière vous contraint de mettre à disposition des occupants des diagnostics immobiliers. Seul le DPE (diagnostic de performance énergétique) n’est à présenter qu’au-delà de 4 mois de location.

3. Comment sont imposés les revenus locatifs saisonniers ?

Une location saisonnière à Angers est une activité commerciale. Vos revenus sont donc imposables comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le régime d’imposition est ensuite fonction du montant desdits bénéfices, donc de votre statut : si vous touchez moins de 32 100 euros par an, vous êtes imposé au régime micro-BIC, avec un abattement forfaitaire de 50 % censé couvrir vos charges. Au-delà, vous êtes au régime réel avec la possibilité de déduire vos charges de vos revenus.

4. Faut-il limiter le nombre d’occupants ?

Ce n’est pas du tout obligatoire, mais nous vous le conseillons. Imaginez que votre bien immobilier est pour 4 personnes maximum et qu’un groupe de 10 personnes arrivent… D’autant plus que dans le cadre d’une location touristique, les équipements et les installations sont prévus pour un certain nombre d’occupants : nombre de couchages, de draps et de coussins, d’assiettes et de couverts… N’hésitez pas à fixer une limite pour éviter les mauvaises surprises. 

location saisonnière à Angers

5. Faut-il souscrire une assurance pour louer en saisonnier ?

Aucune obligation d’assurance pour une location saisonnière à Angers. Sachez que cela ne vous concerne pas directement en tant que propriétaire. La responsabilité revient au locataire pendant toute la durée du séjour. C’est exactement pareil qu’une location classique : l’assurance doit être souscrite par l’occupant. Vos locataires peuvent bénéficier de leur assurance habitation, souscrire à une couverture pour la période de la location ou prendre le risque de ne pas être assurés. Libre à vous de choisir d’assurer votre bien immobilier pour le compte de vos locataires.

6. Que se passe-t-il en cas d’annulation ?

Gardez en tête qu’une location peut être annulée à tout moment par les occupants ou par le propriétaire. Dans ce cas, il faut se référer au bail locatif. Une clause d’annulation « en cas de force majeure » ne sera pas acceptée si vos occupants sont retenus pour raisons professionnelles. Toutefois, les plateformes de réservation proposent des conditions d’annulation variables. Par exemple, il peut être possible d’annuler jusqu’à tant de jours avant la date fixée pour le début de la location saisonnière et d’obtenir un remboursement partiel ou total. C’est également le cas si c’est le propriétaire qui annule. Si un acompte a été versé, il est généralement conservé par le propriétaire en cas de désistement du locataire ou rendu au locataire en cas d’annulation due au bailleur.

7. Votre location saisonnière à Angers peut-elle être gérée par un professionnel ?

Une location saisonnière d’un appartement ou d’une maison est plus stricte qu’une location classique. Les arrivées et les départs sont nombreux. Ils peuvent se répéter plusieurs fois par semaines. Vous devez alors être constamment présent, prêt à accueillir vos locataires. Vous devez également vérifier que votre logement soit propre, et répondre aux éventuelles questions. Sachez toutefois qu’il est tout à fait envisageable de déléguer ces obligations. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une agence immobilière !

Article écrit par:

Manager

Laisser un commentaire